vendredi 17 juin 2011

BIZET - Symphonie en ut / Munch, LPO (Decca, 1947)



Il y a quelques jours David Christoffel remarquait dans son webophone que votre serviteur a quelques préférences musicales ou quelques artistes de prédilection qui reviennent souvent sur ces pages ; c'est encore l'un d'eux que je vous propose de retrouver aujourd'hui... en vous offrant un enregistrement assez rare de Charles Münch dans :

Georges BIZET
---
Symphonie en ut majeur
1. Allegro vivo - 2. Adagio
3. Scherzo (Allegro vivace) - 4. Final (Allegro vivace)
---
Danse Bohémienne (extr. de La Jolie Fille de Perth)

Charles Münch
London Philharmonic Orchestra

Enregistré à Londres (Kingsway Hall), le 3 juin 1947 (Symphonie) et le 5 juin 1947 (Danse)

Editions originales :
– 78t Decca K 1781/84 et AK 1781/84 (matr. 11325-2, 11326-1, 11327-2, 11328-1, 11329-1, 11330-1, 11331-2, 11342-2) / Album 78t London LA 194
33t London LPS 118

On tient là un enregistrement typique de Charles Münch, qui y déploie son sens du rythme et son entrain coutumiers. A titre de comparaison un autre enregistrement de cette même symphonie interprétée par le même orchestre dirigé dix ans plus tôt par Walter Goehr (HMV) est disponible sur le site du CHARM (http://charm.kcl.ac.uk/ puis cliquer sur "Sound Files" et effectuer la recherche) ; je vous invite fortement à vous livrer à cette audition comparée, les contratstes sont frappants. Une autre version 78t de cette Symphonie, dirigée en 1945 à New York par Artur Rodzinski (Columbia) est disponible sur le blog de Buster à cette adresse.

Du point de vue technique, le son de ce que je vous propose est assez flatteur pour l'orchestre, quoiqu'un peu réverbéré à mon goût. Hélas mes disques 78t ont connu avant moi quelques propriétaires peu attentifs à leur conservation. Il en résulte quelques scories légères sur la face 1 (première partie du premier mouvement) et plus graves sur la face 3 (début du deuxième mouvement). J'ai cherché à les restaurer dans le souci de conserver au maximum la signature sonore originale, quitte à peu éliminer le bruit de surface.

Enfin j'avais fait ici le point sur les enregistrements Decca de Charles Münch. Celui-ci fait partie des sessions de juin 1947 avec le London Philharmonic, et n'avait à ma connaissance jamais été reporté sur CD. Les autres faces gravées à la même période sont sur ce blog (Fauré) et étaient accessibles sur disques Lys (Roussel). J'aimerais beaucoup mettre la main sur la 4e Symphonie de Schumann... si un collectionneur la possédant me lit, qu'il soit aimable de me contacter.

Lien (FLAC) = http://www.megaupload.com/?d=RPJYZRVW

3 commentaires:

RGAG a dit…

Cher Benoît

Un très grand merci pour tes splendides pages de ces dernières semaines, des enregistrements splendides, passionnants à écouter, et aussi pour moi à découvrir (les plages consacrées à Louis Martini).

Encore une fois merci!
René

Dodorock a dit…

Merci. J'ai encore dans l'oreille cette oeuvre magnifique dans le concert de Plasson récemment diffusé par France Musiques mais celle-ci ne sera pas de trop. Pouvoir l'entendre après la 9ème de Schubert par Monteux à Philadelphie, offerte par un site voisin est pour moi un aussi beau cadeau.

squirrel a dit…

LA VACHE!

You are publishing again! I am pleased to see that. I was away for a holiday in the sun when you seem to have surreptitiously reappeared on the scene. I must get caught up with your post. Old Munch in Bizet sounds like a fantastic place for me to begin. cheers, friend!

-L'Ecureuil