samedi 30 janvier 2010

George Enescu dirige... (Silvertone)



Je suis très fier de proposer ici quelques enregistrements rarissimes de l'un de mes musiciens préférés, George Enescu :

Gabriel FAURÉ
---
Pelléas et Mélisande, op. 80 – Fileuses

Claude DEBUSSY
---
Prélude à l'après-midi d'un faune

George Enescu
Silvertone Symphony Orchestra

Enregistré vers 1948-1950

Editions originales
– 78t Silvertone Record Club 35 (Debussy)
– 78t Silvertone Record Club 47 (Fauré et Ravel, ce dernier étant omis ici pour des raisons de droits)

Réédition
– 33t Mercury MG 10021, avec les enregistrements Silvertone d'Erich Leinsdorf, disque publié vers 1950-1951 (WERM, 1er suppl.)


Comme le montrent les reproductions des étiquettes des disques Silvertone et Mercury, George Enescu a également enregistré la Pavane pour une infante défunte de Ravel lors de ces sessions ; je l'ai écartée ici pour des raisons de droits.

Si les talents de chef d'orchestre, ou de pianiste et violoniste, de George Enescu nous sont rapportés par nombre de ses contemporains, il nous reste peu de traces sonores acceptables de son art. Enescu n'a jamais été séduit par le disque en quoi il voyait un objet musical artificiel loin d'être capable de refléter sa lecture d'une partition, changeante et toujours modifiée par la magie de l'instant. Hélas, les quelques gravures qu'il nous laisse datent surtout de la dernière partie de sa vie et nous le font entendre dans des conditions sonores précaires (disques enregistrés à Bucarest pendant la guerre), handicapé par une technique fatiguée (ses enregistrements de violoniste pour Remington et Columbia avec Céliny Chailley-Richez), ou encore dirigeant des orchestres peu préparés (disques Remington et Silvertone). Je vous mets donc en garde : l'orchestre de studio qu'on découvre ici n'est pas un ensemble irréprochable...

Liens
FLAC = http://www.mediafire.com/?mzzjdozjnzh
MP3 mono = http://www.mediafire.com/?ohnunhyfimz

Si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte de la personnalité musicale de George Enescu, quelques sites francophones sont des passages obligés :
– les pages d'Alain CF : ici et ;
– la discographie du compositeur et de l'interprète compilée par Patachon.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Thank you very much! I have been looking for these for years! Would you be willing to post the Ravel privately to me?

ipromesisposi a dit…

Excellent!
Very kind of you.

pi2000 a dit…

Vraiment rares!Merci.Peut-etre vous savez qu il y des enregistrement live avec lui(1937-1939)New York(Schumann2,Brahms4,Mozart40,Beethoven-avec Serkin).

Benoît a dit…

Oui, je connais ces "live" de New York. Ou du moins j'en connais les Mozart (Ouv. des Noces de Figaro + 40e Symphonie), Schumann (2e Symphonie) et les musiques roumaines (Dragoi, Otescu, Perlea et Rogalski).

Ce qui m'intrigue, c'est que vous parlez d'une 4e Symphonie de Brahms et d'un "Beethoven" avec Serkin dont je n'ai jamais entendu parler... Etes-vous sûr de l'existence de ces enregistrements ?

(Soit dit en passant, il existe bien une autre version de la 4e de Brahms sous la direction d'Enesco, mais provenant d'un concert donné à Bucarest).

Benoît

pi2000 a dit…

Il s'agit toujours d'un concert avec NYPS:Weber(Ouverture),Beethoven5(avecSerkin)Brahms 4.Une copie se trouve chez Library of Congress.Vous pouvez
m'ecrire pour plus:pitioan@gmail.com

Dodorock a dit…

Les enregistrements proposés ici ces dernières semaines me semblent au moins aussi intéressants que ceux qui les ont précédé. J'espère pouvoir les télécharger bientôt (suis sans connexion pour le moment). Merci encore

ps: s'il existe des captations de concerts d'Enesco à NY, peut-on penser qu'il en est de même pour ses apparitions à Cleveland ou Philadelphie, où il s'est aussi produit?

Anonyme a dit…

THE TRACK NUMER 5 IS NOT FOUND INTO THE RAR (FLAC & MP3)

Benoît a dit…

It's normal. The track 5 should be Ravel's Pavane, but this work is still under copyright in France, so I didn't include it in the .rar files.

mikegray a dit…

I suspect the principal flute in these performances is John Wummer;
the string portamento is quite striking in the Debussy.

I also suspect, but cannot confirm, that the records were made in the Keynote studios in New York, either in 1947 or after the recording ban was lifted in November 1948.

Fascinating and very beautiful.

Merci,

Mike gray

Benoît a dit…

Thanks a lot for your comment, Mike, I really appreciate getting somre more info on these recordings.